La recette imparable du Banana bread

Le Banana bread, c’est un peu ma madeleine de Proust à moi. C’est l’une des premières « pâtisseries » que j’ai goûté en arrivant aux Etats-Unis, et ce goût de bananes et d’épices m’évoquent immanquablement mes années (super chouettes) dans le Maryland (ça, et l’odeur de la cannelle. Sur la côte Est, la cannelle est partout, dans les gâteaux, les bougies.. mais aussi les centres commerciaux et les aéroports -à cause de Cinnabon notamment, une chaîne spécialisée dans les cinnamon rolls-. A chaque fois que je sens l’odeur de cannelle, je me revois à l’aéroport de Dulles, à Washington, un peu paumée, excitée et flippée, avec mes deux grosses valises et la perspective d’une année universitaire sur un campus américain.

[Je n'ose imaginer à quel point je serai une mamie radoteuse tellement j'aime me plonger dans mes souvenirs, et y entraîner mes proches. Et vous faites maintenant partie du cercle, malheureux!].

Ce week-end, j’ai donc eu envie d’une pause gourmande et nostalgique, et dans le cas le Banana bread est idéal. C’est la recette parfaite pour un brunch ou un goûter d’hiver improvisé (il peut se manger encore chaud; il demande très peu d’ingrédients et se cuisine très rapidement).

Banana bread

Le banana bread n’a pas en France le succès qu’il devrait avoir (à cause de son cousin le carrot cake qui lui vole la vedette, cet insolent). Si vous ne connaissez pas encore, faites la recette, et vous verrez, vous serez immédiatement convertis (sauf si vous n’aimez pas les bananes, of course. Nos chemins se séparent ici).

C’est un gâteau (ou plutôt, un cake)  très rustique (mais délicieux), qui s’est popularisé pendant la Grande Dépression des années 30 (ingrédients peu chers, utilisation de fruits trop mûrs pour être consommés tels quels), et est devenu un classique dans les années 50.

La recette est très simple (il existe des variations mais globalement elle est toujours la même: des oeufs, du sucre, de la farine, et des bananes) et elle est inratable. Croûte bien croustillante, intérieur fondant, moelleux et parfumé: c’est une tuerie, je vous aurai prévenu(e)s.

From www.marthastewart.com

Crédits: www.marthastewart.com

Avec les quantités indiquées, vous obtiendrez un cake pour 6 personnes. N’hésitez pas à doubler les quantités, car le banana bread se conserve très bien à température ambiante  2 à 3 jours (enveloppé dans du papier film) et se congèle facilement. De toute façon ne vous en faites pas, il n’en reste jamais longtemps sur la table.

Temps de préparation: 15 minutes

Temps de cuisson: 60 minutes

Ingrédients:

- 250 g de farine (j’utilise de la farine avec levure incorporée; ajouter 1 sachet de levure si vous utilisez une farine classique)
- 160 g de sucre (je prends du sucre roux car j’aime son goût plus corsé et caramélisé mais vous pouvez très bien utiliser du sucre blanc)
- 1/2 cuillère à café de bicarbonate 
- une bonne pincée de sel
- 3 bananes bien mûres 
- 85 g de beurre
- 2 cuillères à soupe de lait
- 2 oeufs
- Extrait de vanille liquide
- Une pincée (ou plus!) de cannelle

Préchauffer votre four à 180°C. Battre le beurre ramolli et le sucre jusqu’à ce que le mélange s’éclaircisse, puis ajouter les oeufs et bien fouetter.  Dans un autre bol, mélanger les ingrédients secs (farine, levure si besoin, sel, bicarbonate), et les ajouter au mélange précédent.

Ca n'est pas beau, mais ça ne va pas durer!

Ca n’est pas beau, mais ça ne va pas durer!

Ecraser les bananes (sans en faire une bouillie trop liquide), et les ajouter à la préparation, avec le reste des ingrédients (le lait, la vanille et la cannelle). La cannelle est totalement facultative; si vous préferez avoir un arôme de banane plus puissant, abstenez vous d’en mettre! Vous pouvez aussi verser un bouchon de rhum, des noix, des raisins, des pépites de chocolat ou des myrtilles surgelées dans la pâte.

Enfourner pour une heure environ -la lame d’un couteau doit ressortir sèche- (la durée de cuisson dépend évidemment de votre four, électrique ou au gaz, à chaleur tournante ou non). Le mien est un four à gaz que je déteste qui a ses humeurs; je dois donc préchauffer longtemps, et à chaleur très élevée, pour ensuite baisser la température quand j’enfourne mon gâteau. Au bout de cinquante à soixante minutes, j’obtiens une croûte bien dorée et une « mie » moelleuse.

Vous pouvez faire un glaçage (avec du cream cheese et du sucre glace) une fois le banana bread refroidi, mais perso je le préfère nature, encore tiède, accompagné d’un thé ou d’un café long.

Mmmmmm ça me donne envie d’en faire un dès ce soir!

Et vous, déjà fans? Ou pas encore? Promettez moi d’en faire ce week-end!

Une variante: le Blueberry banana bread (recette sur mon tableau Brunches de Pinterest)

Une variante: le Blueberry banana bread (recette sur mon tableau Pinterest « Brunches »)

2 réponses

  1. Oh yummy!!!!!!
    Très belle année à toi!
    Bise

Laisser un commentaire